Press "Enter" to skip to content

Transatlantique sur le Celebrity Edge (Avril 2019)

Depuis ma première croisière avec Celebrity en 2013, j’ai toujours été agréablement surpris par la classe de leurs navires et la très bonne qualité du service en général. Le lancement d’une nouvelle génération de bateaux, le classe Edge, a évidemment attiré mon attention, et m’a très vite donné l’envie d’essayer, tellement cela semblait novateur. Et quoi de mieux qu’une longue transatlantique (15 nuits) pour avoir le temps d’apprécier tous les recoins du Celebrity Edge ? L’itinéraire : Fort Lauderdale, King’s Wharf (Bermude) avec une nuit sur place, Ponta Delgada (Açores), Lisbone, Bilbao, Le Havre, Southampton.

Même si on retrouve quelques classiques qui ont fait le succès de la génération précédente (Celebrity Solstice, Equinox, Eclipse, Silhouette et Reflection), le concept a fortement évolué avec quelques innovations uniques en leur genre !

L’infinite Veranda est un nouveau type de cabine avec balcon. Au lieu du très classique balcon à l’extérieur de la cabine (où voulez-vous qu’il soit ?), les concepteurs l’ont intégré au reste de la pièce. Il devient modulable, soit en faisant partie intégrante de la cabine (une vitre motorisée ferme complètement le balcon), soit un peu à l’ancienne (le balcon, ouvert, est séparée de la cabine), soit un mélange des 2, balcon à la fois ouvert sur la chambre et sur la mer. A part la lenteur de la séquence d’ouverture et de fermeture (qui peut s’avérer un peu bruyante aussi), l’idée remporte quand même l’adhésion. Cela en fait une cabine encore plus agréable.

Une particularité commune à toutes les croisières que j’ai pu faire avec Celebrity (celle-ci fut ma 5ème), c’est que j’ai à chaque fois choisi une cabine « Aqua Class ». Ce sont des cabines avec balcon, qui offrent un accès au spa inclus dans le prix, ainsi que quelques boissons « detox » chaque jour, déposées dans la cabine. Cette classe de cabines a aussi son propre restaurant (le Blu) dont la carte garantie une sélection de plats plus diététiques…

Le spa du Edge tranche avec ceux de ses prédécesseurs, aussi bien par la taille (beaucoup plus grand) que par la classe des différents endroits qui le composent. Les vestiaires sont modernes, lumineux et spacieux. Ils donnent directement sur la partie thermale (celle dont l’accès est donc inclus dans le prix de la cabine). Divisée en plusieurs thèmes, cette partie est dédiée au calme et à la relaxation. On y trouve les classiques sauna sec, hammam et douches à thèmes (sous forme de pluie tropicale, bruine automnale, etc.) et des sièges idéales pour se reposer. Attenant au spa, une salle de sport bien équipée est facilement accessible.

L’autre nouveauté apportée par le Edge, c’est la « magic carpet ». Il s’agit d’un bar, suspendu sur l’un des coté bateau et qui peut monter ou descendre pour se positionner au niveau des différents ponts. Il bouge au gré de la journée, tantôt bar proche de la piscine au pont supérieur, tantôt proche des restaurants et des autres bars au centre du navire… Cette plateforme peut également descendre jusqu’au niveau de l’eau, où elle devient un embarcadère d’où les navettes peuvent embarquer et débarquer les passagers, aussi facilement qu’à partie d’un vrai quai. Le Celebrity Edge offre d’ailleurs une salle d’embarquement (appelée Destination Getaway) des mieux pensées que je connaisse.

La piscine pourrait être qualifié de « vraie » piscine. Contrairement aux petits trous d’eau qu’on peut trouver sur la majorité des navires, dans lesquels nager est illusoire, celle-ci est suffisamment longue pour faire de vraies longueurs. Et comme sur la plupart des bateaux anglo-saxons, y aller au moment du diner (à partir de 18h30), c’est presque la garantie d’avoir le bassin pour soit tout seul !

La piscine est surplombée par 2 jacuzzis en forme de coupes de champagne. Une piste de jogging assez originale et variée en fait un large tour et passe d’un pont à un autre. Les adeptes de la marche apprécient leur balade. Un accès privatif (réservé aux passagers dans les suites) donne sur The Retreat, lieu luxueux, jonché de transat, de cabana, de jacuzzis et avec une petite piscine (un trou d’eau cette fois !). Un lounge y sert en fonction des heures de la journée, boissons et snacks.

A l’arrière, sur ce pont supérieur, se trouve le Sunset Bar, un autre classique de la compagnie. On peut y boire un verre au calme, avec vue sur le sillon du navire. Assez magique aussi. Juste à coté, on peut se perdre au secret dans le Rooftop Garden, en s’asseyant dans une des banquettes au milieu de la végétation (de la vraie végétation). On reste proche de la civilisation cependant avec un écran géant qui diffuse des images de magnifiques paysages ou, parfois, un film. Evidemment, il y a un restaurant pas loin, le Rooftop Garden Grill, idéal pour manger à l’extérieur, quand le temps le permet !

Toujours au niveau des ponts supérieurs du navire se trouve le buffet, appelé Oceanview Café, où l’on se sert soi-même, comme dans une cafétéria [c’était avant la pandémie…]. Enormément de choix. Très bel endroit, avec une vue large sur la mer, et quelques tables à l’extérieur.

Au centre du navire, quelques ponts plus bas se trouve la Grand Plazza, avec son Martini Bar. Cette enclave, creusée dans le coeur du bateau, occupe 3 ponts et peut être très animée en fin d’après-midi. Les serveurs y jonglent souvent et préparent quantité de cocktails colorés. On peut s’assoir au bar ou trouver une table surplombant une petite scène où des groupes musicaux se produisent régulièrement.

De là, on peut trouver des restaurants (le Grand Bistro, le Petit Chef, le Fine Cut Steakhouse, le Raw on Five…), le casino, le café internet (iLounge, en partenariat avec Apple), le café El Bacio…

Plus à l’arrière du bateau, on trouve les restaurants principaux (le Normandie, le Tuscan, Le Cosmopolitan et le Cyprus) et le Blu (restaurant réservé aux passagers dans les cabines « Aqua Class »). Le restaurant réservé aux passagers dans les suites se trouve plus haut, pont 14 à l’avant, tout prêt du Retreat, l’espace privatif également rattaché aux suites.

J’ai donc principalement fréquenté le Blu, lié aux cabines Aqua Class. Même si tous les plats ne mériteraient pas le qualificatif de diététique, l’effort est cependant appréciable pour ce qui est de mettre à la carte des propositions plus légères que dans les restaurants principaux.

Quelques photos pour illustrer les plats. A noter qu’au cours des croisières que j’ai pu faire en Aqua Class, même sur de longue période (comme une transatlantique de 15 nuits), le menu change chaque jour, sans se répéter !

L’Eden est un autre lieu qui s’étend sur 3 ponts avec une vue imprenable à l’arrière du bateau. C’est un endroit assez paradisiaque où on trouve un bar qui sert de nombreux cocktails très originaux, un coin restauration pour le petits creux en journée et l’Eden Restaurant, payant, si on souhaite s’offrir un diner gastronomique.

Non seulement le cadre est magnifique mais les plats qui se succèdent sont originaux et très très bons. Ce n’est pas donné ($65 par personne), mais l’expérience est inoubliable.

Le théâtre à l’avant du navire est équipé d’écrans géants tapissant la plupart des murs, ce qui permet à Celebrity d’y présenter des spectacles dans lesquels on se sent complètement immergé. Evidemment, on ne coupe pas aux classiques du genre (les acrobates suspendus, les cerceaux, les jongleurs… qui me lassent après toutes ces croisières où on les retrouve, invariablement). Mais quelques spectacles plus élaborés, profitant de l’organisation originale du lieu, tirent leur épingle du jeu.

En direction du théâtre, on passe devant la discothèque, qui se trouve également sur 2 étages. Une piste de dance, un écran géant et plusieurs coins pour s’installer à des tables façon lounge.

Une des particularités assez novatrice du Celebrity Edge est sa zone d’embarque et débarquement. Non seulement elle peut bénéficier de la Magic Carpet comme embarcadère, mais c’est aussi une zone appelée « Destination Getaway », qui n’a rien à envier à ses équivalents à terre dans certains aéroports : c’est spacieux, lumineux, bien pensé, et évite l’impression de congestion qu’on expérimente souvent au retour des excursions sur la plupart des bateaux de croisières.

Les escales de cette transatlantique m’ont fait découvrir ou revisiter quelques belles villes. J’apprécie toujours les Bermudes où on peut faire de belles balades en vélo, et profiter des plages. Revenir à Lisbone est toujours agréable. Un gros coup de coeur pour ma première visite de Bilbao, aussi intéressante pour son centre ville historique que pour sa partie moderne, avec son musée Guggenheim qu’on croise en se baladant sur les quais du Nervion. Ainsi que faire une halte au Havre, avant de terminer la croisière à Southampton…

Quelques informations sur le prix de cette croisière : pour une cabine Aqua Class (avec accès au spa inclus, ainsi que son restaurant privatif « healthy ») et avec un forfait boissons inclus (promotion du moment), le prix par nuit et par personne était d’environ $300 (250€).

La classe Edge sera complétée par 4 autres navires par la suite (l’Apex en 2021, le Beyond en 2022 puis 2 autres), tous construits aux chantiers navales de Saint-Nazaire, France.

Et vu le plaisir incroyable d’avoir passé ces 2 semaines à bord, il est certain que je reviendrai sur ce navire et ses petits frères ! Que ce soit pour la beauté du l’ensemble des lieus du bateau, pour la qualité de la nourriture, incluse ou en extra, le haut niveau du service et des membres d’équipage, le spa très classe… et la vraie grande piscine… à très vite !

Quelques menus pour informations (et pour les plus curieux…) :

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *